La grenouille bleue

Critiques cinéma, bibliothèque de chroniques sur les films en salle et passés

19 février 2007

● Can't wait to watch : Fevrier Mars 07

... 

Parfois, attendre, c'est bien joli, mais c'est aussi terriblement frustrant.


    Films que je suis impatiente de voir au cinéma...
De pouvoir rattraper...
Ou même de louer peut-être au vidéostore du coin...

Toute suggestion est la bienvenue :)

 

    Ceux qui arrivent...


  • Azuloscurocasinegro - 28 Février
    De Daniel Sanchez Aravelo, avec Quim Gutiérrez, Marta Ettura, antonio de la Torre ...

         Jorge, malgré un master de gestion, a dû reprendre le travail de concierge de son père handicapé et s’occuper de lui à plein temps. Son frère aîné, Antonio, est en prison. Natalie, la fille qu’il aime depuis l’enfance, est revenue vivre dans l’immeuble. Son meilleur ami, Israël, passe son temps sur le toit à espionner les voisins découvrant ainsi que son propre père fréquente le salon de massages coquins d’en face. Tout bascule pour Jorge quand Antonio, sorti de prison, lui demande un étrange service : mettre enceinte, à sa place, Paula, sa petite amie restée en prison...


     azul11 azul111 azul1511

                                
     -->> Un film qui semble dans la lignée d'un Head-On. Autant dire que ce n'est pas rien. Les images et le scénario sont prometteurs en tout cas. Et puis, bon feeling avec les idées et le titre " Azul Oscuro Casi Negro " qui signifie littéralement " bleu sombre presque noir " : tout un programme ...


................................................................



  • Chronique d'un scandale - 28 Février
    De Richard Eyre, avec Judi Dench et Cate Blanchett.

         Enseignante dans une école secondaire de Londres, Barbara Covett, rencontre Sheba Hart, la nouvelle prof d’arts plastiques, avec qui elle se lie d’amitié. Peu après, Barbara constate avec dépit que sa consoeur coule un petit bonheur tranquille auprès de son mari Richard, de 20 ans son aîné. D’où sa surprise lorsqu’elle surprend Sheba dans les bras de Steven Connoly, un élève de 15 ans. Abusant sournoisement de son ascendant sur sa collègue en pleine crise conjugale, Barbara s’immisce graduellement dans la vie des Hart.


    03 06 04


    -->> Découvert au hasard d'une page du mag de l'Utopia, ce film, réunit deux actrices talentueuses et possède un scénario plutôt digne d'intêret. Bon, c'est vrai, l'histoire a comme un petit air de déjà-vu. Mais quelque chose me dit que ce film vaut le déplacement.



................................................................




  • Le voile des illusions - 07 Mars
    De John Curran avec Naomi Watts, Edward Norton ...

     Mariée par convenances plus que par amour,  Kitty part vivre à Shanghai avec son mari, Walter, médecin bactériologiste. Rapidement, la jeune femme tombe amoureuse d’un autre homme. Mais celui-ci place sa carrière avant ses nombreuses conquêtes féminines... Abandonnée par son amant, brisée, Kitty accompagne son mari dans une région où une épidémie de choléra balaie les populations et où les guerres locales font rage. Kitty y apprendra à ouvrir les yeux, sur le monde et sur ceux qui l'entourent.

    08 11 10

    -->> Le voile des illusions a des airs d'Indochine, vous savez, ce vieux téléfilm que diffusait avec Catherine Deneuve, ou encore d'Anna et le roi, plus récent avec Jodie Foster. Des paysages de rizières à perte de vue, l'ombrelle classique, et deux superbes acteurs. Peut-être pas révolutionnaire mais peut-être pas mal. A voir ...



................................................................



  • Angel - 14 Mars
    De François Ozon avec Romola Garai, Sam Neill, Charlotte Rampling ...

     Angleterre, 1905 : Angel Deverell, jeune écrivain prodige connaît une ascension fulgurante et réalise ainsi le rêve de toute jeune fille : succès, gloire et amour. Mais n’est-ce pas trop pour une seule femme ?

    04 18 17

    -->> J'ai une affection particulière pour les films de François Ozon. Sans les adorer pour autant, je leur trouve toujours un côté très particulier et personnel. Je regrette d'ailleurs d'avoir manqué Le temps qui reste et espère pouvoir rattraper ça bientôt. En attendant, j'irai certainement voir Angel, même si le sujet ne m'inspire pas plus que cela, j'ai bien envie de voir ce qu'en fera le réalisateur Français.



................................................................



  • L'homme qui rêvait d'un enfant - 21 Mars
    De Delphine Gleize avec Artus de Penguern, Darry Cowl ...

        Pour une raison qu’il ignore, Alfred a perdu la parole. Un jour, ayant fui une nouvelle fois le baiser de celle qu’il aime et sentant la solitude s’installer, il prend une décision. Alfred va adopter un enfant. Contre toute attente, sa demande est prise en compte et acceptée. Mais le jour J, celui qui arrive ne correspond pas vraiment à celui qu’il attendait…

    01 02

    -->> J'ai eu envie de voir ce film dès la première lecture de ces quelques mots, délivrés comme au hasard, minuscules traits à peine dévoilés d'une histoire qui semble se dessiner à l'écart de toutes les autres. L'homme qui rêvait d'un enfant ... et ce simple attachement, déjà, à cette poésie des images et des silences



................................................................




  • La tête de Maman - 28 Mars
    De Carine Tardieu avec Chloé Coulloud, Karin Viard, Kad Merad ...

         Y’a 20 ans de ça, quelques années avant ma naissance, maman a aimé un gars. Y’a 20 ans de ça, ils ont été séparés et ce con-là, quand il est parti, il a emporté avec lui le sourire de ma mère. Faut que je le retrouve, faut qu’il le lui rende. Sinon, moi, je meurs. Lulu, 15 ans.

    06 17 18

    -->> Là encore, simple élan du coeur, sans raisons évidentes. La synopsis n'y est pas vraiment pour quelque chose. Peut-être cette mine boudeuse d'enfant qui grandit, mais aussi l'assurance d'y voir Karin Viard. En espèrant que ce film soit une surprise, et pas un autre Je vais bien, ne t'en fais pas... En attendant, les images sont là, et parlent d'elles-même. A croire qu'il pourrait réellement y avoir quelque chose de "plus" derrière ce petit film Français.


................................................................



  • Courir avec des ciseaux - Prochainement
    De Ryan Murphy avec Annette Bening, Alec Baldwin, Evan Rachel-Wood ...
     

         Après le divorce de ses parents, le jeune Augusten est abandonné par sa mère, poétesse psychotique, et recueilli par le Dr Finch, un psychiatre aux méthodes peu orthodoxes. Une nouvelle vie commence alors pour lui au sein d'une communauté qui n'a rien a envier à la famille Adams. A 13 ans, découvrant qu'il est homosexuel, il va entamer une liaison orageuse avec Neil, un ancien patient de son tuteur, âgé de 33 ans, et faire les quatre cents coups.

    18659914 18723715 18679016


    -->> Le film que j'attends avec le plus d'impatience depuis quelques semaines déjà. Le pire étant que sa date de sortie vient de passer de fin Mars à prochainement... A croire que parfois, certaines choses sont faites exprès pour bien vous mettre sur les nerfs... Un joli petit casting, Baldwin, Bening, Wood ... et surtout la promesse d'une histoire rocambolesque mais aussi subtile. La bande-annonce promet autant que la synopsis. Et franchement, vivement la sortie de ce film qui semble à plus d'un titre, pas comme les autres.


                     

   Les pourquoi pas ...



blood
Blood Diamond
31 Janvier

mom
La môme
14 Février

enrage
Les enragés
28 Mars


   A louer ...


berkman nouveaumonde woodsman lordofwar  

Les Berkman se séparent

Le nouveau monde

The Woodsman

Lord of war

 ...

Posté par Ajual à 23:07 - ● Post-its - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Mon commentaire :)

    Alors, merci pour ces suggestions, et j'avais pas trop eu le temps de me renseigner sur les prochaines sorties et d'après ce que tu dis sur L'homme qui rêvait d'un enfant, j'ai énormement, je dirais même outranciellement envie d'aller le voir ! Ce côté muet va surement beaucoup me toucher, donc j'attends !

    Pour La tête de maman, contrairement à toi, c'est le synopsis qui m'a séduit !

    Enfin, pour rendre l'appareil, puisque tu viens de programmer mes prochaines virées au cinéma, je vais essayer de te toucher deux mots sur Blood Diamond, et Lord Of War.
    Ces deux films sont très similaires de part le sujet, et le héro qui n'est pas un gentil au grand coeur, mais qui garde une grande part d'humanité. Pour Blood Diamond, ma grande déception fut de le voir en VF. Le sujet est habillement amené sans trop prendre parti un peu à l'instar de Lord Of War. Mais le film avec DiCaprio à un aventage il a Djimon Hounsou renversant de crédibilité, et accompagné par la très jolie Jennifer Connelly.

    Lord of War m'a beaucoup plu sur le coup, je dois l'avouer mais maintenant il n'en reste plus grand chose, à part ce souvenir d'une réalisation amusante et poignante.

    Par contre j'aurais aimé voir ce "Nouveau Monde" dont je n'entends que du bien.

    Posté par aDr-, 21 février 2007 à 01:07
  • Tant mieux !

    .. Merci pour ce long commentaire. Ca fait toujours plaisir d'échange run peu ( même bcp ) !
    Et en parlant d'échange, c'est tant mieux si j'ai pu te faire connaître quelques trucs en prévisions. On a pas des yeux partout et moi aussi ça me fait bien plaisir de trouver quelques conseils ou infos par ci par là sur différents blogs.

    Je suis vraiment contente que La tête de maman et l'homme qui rêvait d'un enfant ( surtout celui-ci ... ) te disent vraiment. Même si j'ai un peu peur que ce dernier ne sorte pas dans beaucoup de salles. Ca ne serait pas étonnant vu la place que tiennent blockbusters et autres "grandes " croutasses au détriment des petits films de qualité.

    Merci pour ton avis sur Blood Diamond et Lord of War. En ce qui concerne le premier, c'est d'abord le visage de Djimon Hounsou qui m'a convaincu avant même de connaître synopsis ou images d'aller voir ce film. Je l'avais trouvé exceptionnel dans le rôle secondaire qu'il occupait dans le Gladiator Ridley Scott. Et après avoir lu de quoi parlait le film, il me tarde simplement de pouvoir le visionner même si c'est un peu tardivement.

    Quant à Lord of War, étant tout particulièrement amatrice du travail de Niccol, je ne peux qu'avoir envie de voir ce qu'il a fait de son nouveau film. Meême si je dois l'avouer, je ne suis pas plus impatiente que ça au final.

    Et pour finir, en ce qui concerne le nouveau monde, nous sommes donc dans le même cas. Peut-être aurais-je bientôt le plaisir de lire quelques mots de toi sur ce film.

    Posté par Anouk, 23 février 2007 à 20:02

Poster un commentaire