La grenouille bleue

Critiques cinéma, bibliothèque de chroniques sur les films en salle et passés

24 mai 2007

♦ La Faille

faille
_____________________________________________________________

La fiche

faille4 / 10           
La faille, c'est qu'il y en a beaucoup trop ...

Un film de ... Gregory Hoblit
09 Mai 2007

Avec ... Anthony Hopkins, Ted Crawford
             Ryan Gosling, Willy Beachum

            
David Strathairn, Joe Lobruto
            
etc ...

Synopsis ...Lorsque Ted Crawford découvre que sa jeune épouse le trompe, il décide de la tuer… mais en mettant au point le crime parfait. Willy Beachum, un ambitieux procureur adjoint, sur le point d’intégrer un prestigieux cabinet d’avocats, se voit confier cette dernière affaire. Mais dans la partie qui s’annonce, rien n’est aussi évident qu’il y paraît.

" If you look close enough, you'll find everyone has a weak spot." Ted Crawford

_____________________________________________________________

Alors ?

    Hopkins, Hopkins. Un acteur que l'on ne peut oublier. De superbes performances. A nouveau sur l'écran pour un film, qui, sans être médiocre, n'est certainement pas à sa mesure. Pour cette partie de "Emprisonne-moi si tu peux", le chasseur n'est évidemment pas celui que l'on pourrait croire, et les pions s'effacent avant même d'avoir pu être avancés. Tout commence par un crime, à la fois passionnel et prémédité, simple histoire de vengeance d'un mari jaloux et calculateur. Du moins c'est ce que l'on est en droit de penser.

.

1

.

    Mais La Faille surprend par le pari de son histoire : s'intéresser au système judiciaire, à son cheminement et à la conception de la justice qui fait loi dans nos sociétés. Nous connaissons le meurtrier, nous savons qu'il est seul coupable, lui-même l'avoue sans remords dans un premier temps. Et pourtant rien ne pourra officiellement objecter de sa culpabilité . The fracture joue avec délice des failles du système, des défaillances des lois judiciaires. En cela il est un film digne d'intérêt,  plutôt surprenant par son choix narratif qui met en scène la défaillance d'une idéologie sûre d'elle et en apparence implacable.Ou comment la justice peut parfois laisser échapper de vrais monstres...

.

2

.

    Anthony Hopkins semble aimer les rôles à double tranchant, ambigus, où la malice machiavélique frôle l'intelligence manipulatrice. Evidemment, il y excelle, et l'on se prend au jeu de ce vieux renard rusé confronté à un tout fringant - mais bien trop pédant - jeune loup assoiffé de pouvoir et de reconnaissance. Le film aurait pu avoir un intérêt fort, un concept original et marquant.

.

3

.

    Pourtant, il n'est que moyen, et pêche de défauts trop évidents qui nuisent à son ensemble. Le jeu de manipulation qui s'opére monte trop rarement en tension, tout semble attendu, facile et, pire encore, on nous sert le couplet du jeune avocat tout d'abord individualiste qui étrangement change de valeurs et décide de bousiller -mais oui - sa carrière pour plus de justice... On rajoute evidemment une blonde dont le rôle est complétement inutile, une petite dose de "justice and truth forever in America" et l'on obtient une fin moralisatrice qui, bien entendu, fait triompher ***** ( je ne le dirai pas mais ça semble couru d'avance ). Fou comme on est surpris ...

_____________________________________________________________

En bref

    Un film qui fait passer le temps pour une après-midi où l'on a pas envie de s'ennuyer, mais pas non plus envie de découvrir un chef-d'oeuvre d'originalité. La réalisation est efficace - rappelant parfois les plans d'un Fincher avec néanmoins moins de talent - et les acteurs convenables dans l'ensemble, avec bien sûr mention pour Hopkins. Bref, un film sympathique, mais dont on aurait pu à juste titre attendre un peu mieux. Tant pis.

lafaille_jukebox


Les +

  • L'humour noir et l'ironie
  • Le duo d'acteur
  • Le visuel

Les -

  • La fin
  • Certains "superflus"

 

_____________________________________________________________

 

Posté par Ajual à 16:58 - ♦ Films D E F - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    C'est vrai, bien fait, sans plus.

    Posté par Thomas Grascoeur, 27 mai 2010 à 15:12
  • Je ne m'étais pas vraiment attardé sur ce point-là mais il est vrai que le jeune prodige qui sacrifie finalement sa promotion au service de la justice de son pays est un concept assez désolant dans ce film. En dehors de ça, tu soulignes avec justesse les défauts et les qualités du film, notamment le suspens pas forcément géré avec habileté et surtout cette fin, un brin décevante. En revanche, quel régal que de suivre Anthony Hopkins, assuremment un très grand acteur, un des tous meilleurs qui, je l'espère, aura encore de nombreuses occasions de nous époustoufler par son talent. Assez d'accord finalement sur cette critique, où l'humour et la photographie s'ajoutent à ce qui est dit précédemment pour en faire un film plutôt agréable et fort sympathique.

    Posté par Wilyrah, 17 juin 2007 à 23:28
  • ...

    Je n'ai pas pu aller le voir hélas, j'ai beacoup trop attendu..

    Posté par Hartigan, 12 juillet 2007 à 00:48
  • Tentée de répondre : pas si grave !

    Rassure toi, ce n'est pas une perte irrémédiable Sauf pour Hopkins peut-être.

    Posté par Anouk, 13 août 2007 à 22:51

Poster un commentaire